La Stratégie de la bienveillance ou l’intelligence de la coopération

Tournand155x240 v4.indd

Comment obtenir le concours des autres et créer autour de soi le climat bienveillant qui fait la réussite certaine ?

La Stratégie de la bienveillance propose une interprétation, opérationnelle dans la vraie vie, d’une stratégie championne de la Théorie des Jeux jusqu’ici considérée comme inexploitable. Elle en délivre les constantes et les premiers outils de terrain.
Forte de treize ans de pratique réussie dans la vie professionnelle, économique et sportive, La Stratégie de la bienveillance est devenue une référence en coaching, management et développement personnel.

Tournand155x240 v4.indd

Pionnière en 2007 dans la modélisation d’une conduite où bienveillance rime avec performance, primée dans sa deuxième édition en 2010, elle revient revient en 2014 avec une troisième édition refondue et augmentée :

– entrée plus rapide dans le livre,
– plus d’exemples,
– à la demande de mes lecteurs, un chapitre plus dévelooppé sur la Liberté d’innover,
– comment une PME s’est redressée avec la  Stratégie de la bienveillance.

 

Témoignages de lecteurs

Sommaire de la troisième édition

I – L’âme de la Stratégie de la bienveillance
1 – Les voies de la victoire
2 – Tiercé dans l’ordre
3 – L’âme de la Stratégie de la bienveillance

II – Les personnes, le terrain, les bonnes pratiques
4 – Les personnes stratégiques
5 – Topographie : lire le terrain en stratège
6 – Sept bonnes pratiques

III – Les forces
7 – La Bienveillance
8 – La Réciprocité
9 – La Clarté
10 – La Liberté d’innover

IV – Trois mouvements, cultiver la justesse
11 – Le mouvement vers soi
12 – Le mouvement vers autrui
13 – La suspension du mouvement
14 – Cultiver la justesse

V – Bonus
15 – Cas pratiques
16 – Le Prix de la Stratégie de la bienveillance
17 – FAQ
18 – La Stratégie de la bienveillance et les principaux outils de développement personnel.

Extrait

« Le thème des chances de durer, thème du développement durable, pour être au hit-parade des préoccupations macro-politiques de ce début de millénaire n’en est pas moins une préoccupation légitime à l’échelle individuelle. Quels sont les comportements individuels performants tout de suite et dans la durée? Question sans réponse fiable puisque la performance d’un comportement tient à sa pertinence dans certaines circonstances. Or les circonstances changent dans la durée, voire mutent.

Organiser son propre développement durable, c’est donc choisir et mettre en oeuvre […] une stratégie, « principes fixes selon lesquels […] concevoir par avance les opérations « *, ligne de conduite à qui la permanence réussit, qui réussit à la permanence dans un monde plein de changements et de diversités. […]

Quel est le plus petit dénominateur commun de ce qui réussit dans la durée ?

En partant de la stratégie d’Anatol Rapoport, je commençais avec l’accord des bio-mathématiques et des statistiques, avec l’accord des sciences. Et encore légère en outils ou méthodes, ce qui laisse chacun libre de choisir les siens.

En mettant cette stratégie en tension avec le texte biblique relu par une psychanalyste laïque, j’avais aussi l’accord, rarissime, de deux très grandes directrices de conscience. Et toujours la liberté des méthodes et outils. […]

Je suis partie de la personne seule, là où elle est libre de ses décisions. Car chacun est seul, paradoxalement, pour choisir sa conduite avec les autres. »

* François Jullien, La Propension des choses, Seuil 2003.

 

2 réflexions au sujet de « La Stratégie de la bienveillance ou l’intelligence de la coopération »

    • Bonjour,
      La Stratégie de la bienveillance 2e édition est épuisée, en effet, parce que nous préparons la 3e édition.
      Elle paraîtra courant septembre avec encore plus de clarté, encore plus d’exemples dans la vie personnelle et professionnelle et une Liberté d’Innover plus développée. Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *